Saison difficile



Je suis toute nouvelle sur les marchés et, à ce titre, ai peu de recul…Mais tout de même, je n’ai qu’à écouter les plus anciens et compter mes sous pour voir que la saison estivale pour les artisans et créateurs est des plus difficile.

Les marchés de création et d’artisanat se vident. Autant du coté des promeneurs, clients, baladeurs, touristes qu’au niveau des artisans qui abandonnent leur emplacement pour arrêter de perdre de l’argent.

Tiens, pour info et à ce sujet, j’ai annulé ma présence au marche des créateurs du Festival d’Avignon qui rencontre quelques problèmes et je n’irai plus à Saint Jean du Gard tous les jeudis soirs. Le trottoir y est confortable et le rosé frais, mais quand on a justement le temps de s’asseoir pour boire un verre, vous l’aurez compris, c’est qu’on ne fait pas de saoul…

Dans les coulisses, que vous voyez peut être, vous, touristes et promeneurs sur les marchés, entre exposants, nous avons tout le loisir de se parler…Et les anciens, disent que ce n’est pas normal en pleine saison estivale. Nous devrions être en plein travail et non en plein “blablatage”.

Nous essayons de comprendre, d’analyser et tout le monde y va de son avis : saison touristique catastrophique, mauvais choix du lieu ou de la place de village, problème de sélection des artisans par les organisateurs, emplacement trop cher, produits déjà vus et revus, tranches horaires inadaptées, communication autour de l’événement inexistante, affichage absent, canicule, crise économique…

L’autre mauvaise nouvelle aussi, c’est que ce bilan est le même pour une grande majorité de boutiques qui mettent en avant les créateurs et artisans.

Je suis la première à faire attention à mes dépenses. Je ne me laisse plus aller à la petite robe qui me fait des clins d’œil. Cela est certainement une des premières explications : le manque général de fric. Mais à ce point ?

Peut être aussi, faudrait il réinventer les modes de diffusion des artisans créateurs ? Peut être que les marchés artisanaux classiques ne sont plus dans l’air du temps. Pas mal d’associations ont su trouver une organisation et une communication plus actuelles : Concerts, food truck et expo de créateurs. Il y en a pour tous les goûts et vous êtes souvent nombreux à venir sur ce type d’événements car le choix de distraction est plus large. Mais cela ne déclenche pas beaucoup plus les actes d’achat…

Alors, alors…Je sais aussi que chaque produit a plus ou moins sa place selon les événements organisés mais quand cette place est légitime, les clients ne sont de toutes façons pas assez nombreux. J’entends aussi que vous en avez marre de voir toujours les mêmes produits sur les marchés. A force, vous les désertez. Logique.

Habituellement, ceux qui marchent le plus sur les marchés ce sont les “alimentaires”. La bouffe, c’est une valeur sûre. Et bien, cette année, l’aligot, les glaces artisanales, le nougat, les patates garnies ou encore les crêpes, ne rencontrent pas leur succès des années précédentes.

En un mot, c’est la merde. Et encore la mienne est minorée : aucun chiffre de 2014 ne vient marteler ma tête pour me faire comprendre que je vais être moins riche en 2015 qu’en 2014 ! Haha ! La vie d’artiste, tiens !

Bref, j’échange sur ma petite expérience parce que j’aimerais connaitre vos avis, avoir votre regard sur les marchés d’artisanat d’art et peut être même lire votre étonnement quant à ce bilan. Dites moi ce que vous voyez dans les allées des marchés. Dites moi ce que vous pensez de notre accueil, de l’organisation, des horaires, de la com’, des prix pratiqués… Donnez moi de la hauteur pour une vision plus globale…Et si vous êtes créateurs exposants et que vous cartonnez, donnez moi vos bons plans…ou vos produits ! ;)

saison difficile



Laisser un commentaire

3 commentaires sur “Saison difficile

  • cagodi

    Je ne suis pas créatrice et n’expose sur aucun marché mais j’ai toujours plaisir à flâner dans celui du lieu de mes vacances, quel que soit l’endroit en France. Je suis généralement attirée par les stands proposant des bijoux ou autres produits design (pas ceux kitchouilles ;)). Mais le problème, c’est souvent le prix. Même si les produits me plaisent, j’y réfléchis à 2 fois, voire 3 fois et mon budget est souvent plus restreint que si j’achetais dans une boutique, allez savoir pourquoi ?! Pas sûre de t’avoir éclairée sur ton problème mais de voir que personne ne t’avais répondu m’a un peu embêtée : tout le monde est là pour dire que tu nous fais rire mais dès que tu parles de réels problèmes te concernant, il n’y a plus personne !
    Courage et passe du côté de La Rochelle, il y aura du monde pour acheter tes “oeuvres” :)

    • Fleurdemamoot Auteur de l’article

      Bonjour Cagodi :) Je n’avais pas pensé au fait que sur les marchés on estime toujours que ça doit être moins cher que dans les boutiques. Je suis pourtant comme toi : je mets moins facilement d’argent dans un produit de marché que dans une boutique. Bonne piste donc que tu me donnes là ! ;) Merci de m’avoir répondu :) Et concernant l’absence de commentaires que j’ai par rapport à cet article, c’est parce que les gens me répondent en message privé sur facebook…Encore une question, tiens, pour moi ! ;)